Expositions / Exhibitions Thomas Bégin, BYTE BY BYTE, Commissaire : Eric Mattson
     
retour



Thomas Bégin, BYTE BY BYTE

27 FÉVRIER AU 20 AVRIL 2014 / February 27 to April 20, 2014
FONDERE DARLING :
745 RUE OTTAWA, MONTRÉAL, QUÉBEC

BYTE BY BYTE est une installation sonore qui exploite les caractéristiques les plus fondamentales de la notion d'information numérique. L'œuvre est composée de huit stations, véritable chœur archaïque formé d’équipements de musique récupérés (amplificateurs, cabinets de basses, guitares, caisses de résonances et cymbales), de grappes de tubes fluorescents et d’un ordinateur. Dans cet étrange système de son conçu par Thomas Bégin, le code informatique est directement transcrit en partition musicale. Le dispositif produit littéralement de la musique numérique en lisant un à un les octets tirés de divers fichiers qui sont ensuite transformés en impulsions électriques et lumineuses. De ce transcodage émerge une composition où apparaissent les aspects les plus physiques de l’inscription numérique (séquences, motifs, rythmes et textures). Chantant un flux de données au ralenti, l’ensemble de sculptures exécute une œuvre sans fin dont la musique découle de sa dégradation.

BYTE BY BYTE peut être perçue comme une composition sonore naïvement conceptualisée par un sculpteur. L’artiste nous présente des assemblages d’objets possédant leur propre cohérence formelle et poursuit ses recherches musicales en nous livrant une orchestration qui joue avec l’acoustique singulière du lieu. Cet amalgame de rôles donne justement une piste de lecture au projet. Là où l’on s’attendrait à entendre la musique d’un compositeur assisté d’un ordinateur, on se retrouve plutôt vis-à-vis du bruit de l’outil déboîté et réarrangé par un sculpteur. Dans cette appropriation défaillante, dépouillée de ses fonctionnalités premières, ne subsiste que la structure interne de l’outil, mise en lumière et utilisée de la manière la plus brute. L'artiste présentera une intervention dans cette installation en relation directe avec cette exposition.

.............

BYTE BY BYTE is a sound installation that calls on the most basic features of the digital information concept. The work is composed of eight stations, like an archaic choir made up of recycled musical equipment (amplifiers, bass cabinets, guitars, resonance chambers, and cymbals), clusters of fluorescent tubes, and a computer. In this strange sound system Thomas Béginhas designed, the data code is directly transcribed as a musical score. The device literally producesdigital music by reading one by one the octets drawn from various files, which are then turned into pulses of electricity and light. This transcoding gives rise to a composition that allows the most physical aspects of digital inscription (sequences, motifs, rhythms and textures) to appear. Singing a slow-motion flux of data, the set of sculptures performs an endless work whose music flows from its own decay.

BYTE BY BYTE may be viewed as a sound composition naively conceptualized by a sculptor. The artist is showing us collections of objects that have a formal coherence and is carrying out musical research by giving us an orchestration that plays with the specific acoustics of the site. This conflation of roles happens to provide a clue to reading the project. Where one might expect to hear music by a composer assisted by a computer, one is instead faced by the noise of the tool as dismantled and rearranged by a sculptor. All that remains of this self-undermining appropriation, shorn of primary functionalities, is the tool’s internal structure as highlighted and used in the crudest fashion. The artist will present an intervention in this installation in direct relation to this exhibition, thanks to a grant from the Canada Council for the Arts aimed at projects by art organizations.


 

 

1 =
   
Vernissage le 27 mars 2014 / Opening : March 27th, 2014;

Archives

index


facebookflicker